PanardsCe matin, je pars du côté de Beauraing, à Winenne plus exactement !
Pourquoi Winenne, alors qu’il y avait d’autres marches proposées ce jour ?
Tout simplement parce qu’en me renseignant comme je le fais d’habitude, j’ai trouvé sur le site des organisateurs, les « Panards Winennois », une carte avec les parcours du jour !
C’est une excellente initiative qui mériterait d’être reprise par bien plus de clubs.
Je constate que le plus grand des parcours, les 20 km, se déroule en majeure partie dans les bois.
Et comme vous aurez compris qu’en ce moment, je suis un peu en froid avec le soleil…
J’y vois une bonne occasion de laisser ma peau se reposer un peu !
Voici donc le parcours…

Frontieres2019_20Il est 07:15 lorsque je démarre ! Non sans m’être quand même badigeonné de crème solaire ! Mieux vaut prévenir que guérir.

Comme il s’agit de la Marche des Frontières, on se dirige donc vers la frontière française toute proche et l’enclave de Givet pour situer un peu.

Pas de photos extraordinaires, mais parfois de beaux panoramas. Un léger vent nous rafraichit un peu sur les crêtes.

DSC04096Après avoir longé la frontière sur quelques centaines de mètres dans des bois disons un peu… sauvages, surtout en raison d’un manque de passage, nous arrivons dans une première grande partie à découvert. Je remarque avec plaisir que les hautes herbes y ont été tondues pour y faciliter le passage des marcheurs. C’est bien !
DSC04095Premier contrôle. Je n’ai pas encore entamé mes réserves d’eau, je peux continuer.
Direction, le sud, pour entrer dans la Forêt domaniale du Bois du Roi.
Nous ne quitterons plus les bois pendant 5 ou 6 kilomètres.

Au contrôle des Grandes Virées, virage à 180° pour remonter vers le nord en direction de Sevry où nous attend le dernier contrôle.

Quelques centaines mètres après la sortie du village, j’aperçois une drôle de fumée derrière des stères de bois. Bizarre de faire un barbecue à cet endroit ?!?
En fait, il s’agit d’une espèce de tourteau pour animaux qui se consume certainement en combustion spontanée en émettant pas mal de fumée !
DSC04110D’autres marcheurs n’y voient pas de souci, pour ma part, je pense que par cette chaleur , avec un champ de blé bien sec en face, un bois d’un côté du feu et des stères de bois encore plus sec qui n’attendent que cela de l’autre, il est nécessaire de signaler le problème !
Je téléphone donc à l’organisateur de la marche pour l’en avertir. Il me dit qu’il se rend immédiatement sur place. Il sera en effet plus à même que moi pour signaler aux pompiers l’endroit exact de l’incident !
Pour ma part, je continue mon chemin avec la satisfaction du devoir accompli ! L’arrivée n’est plus très loin !

Après une bonne Chimay bien rafraichissante, il est temps de « checker sur un plus grand ».
Après un petit break à Beauraing et à l’Office du Tourisme, entre autres, je suis de retour chez moi vers 13:30.
Suis content de cette belle petite balade. Je n’ai pas trop souffert de la chaleur.
Ceci dit, après une seule utilisation, ma nouvelle paire de gants made in Sri Lanka est déjà foutue !
DSC04082A gauche, un gant après une douzaine d’utilisations, à droite, le nouveau après une seule !  Préfère ne rien ajouter à ce sujet ! Je risquerai de devenir méchant ! 🙂
A + les gens !

N.d.m. (Note de moi) : comme d’habitude, un ou deux clics sur les photos pour les agrandir !  😉

Publicités